Welcome on Share!
Discover

shared contents

Subscribe

to sources that interest you

Share

your own contents

By using Miple's services, you agree to our Privacy policy.

De 130 à 110 km/h sur les autoroutes : une réduction significative de CO2 ?


laydgeur
Published
Revised
August 14, 2020
2 months ago

Un cube de près d'un kilomètre de haut.

1,5 millions de tonnes de CO2.

C'est ce qu'on éviterait chaque année en réduisant à 110 km/h la vitesse maximale sur autoroutes.

Certains disent que cette réduction de CO2 n'est pas significative.

A ceux-là je demande : à partir de combien est-ce significatif ?

Source

Une étude du ministère chiffre le gain CO2 de la baisse de la vitesse sur autoroutes à 1,45 millions de tonnes par an (voir l'étude). Et OUI elle tient compte du report sur les nationales :

La masse molaire du CO2 est de 44 g/mol. En fait l'hypothèse des gaz parfaits (PV=nRT), à pression atmosphérique et température de 15°C, un kg de CO2 a un volume de ~540 litres, donc 1,5 millions de tonnes de CO2 occupent ~800 millions de m3, soit un cube de 930m de haut.

Toute réduction est bonne à prendre

Les apôtres du "c'est pas significatif" disent : 1,5 Mt de CO2, c'est ~0,5% des émissions françaises.

Pour comparer vraiment, il faut plutôt dire que c'est 2% des émissions des voitures françaises, soit les émissions de 740.000 voitures.

Chaque année.

Il faut aussi dire que le climat s'en fout de savoir si c'est 0.5% ou 2% de telle ou telle catégorie. Ce qui compte c'est la quantité totale de CO2 qu'on balance dans l'atmosphère.

Et ces 1,5 millions de tonnes par an seraient à l'évidence mieux ailleurs que dans l'atmosphère.

La perte de temps de cette mesure est de ~4 minutes pour un trajet de 50 km, uniquement pour ceux qui roulent sur autoroutes, et uniquement si elles sont déjà limitées à 130 km/h.

L'impact est donc minime et ne concerne finalement que peu de personnes.

Les économies de CO2 sont liées à des économies de carburant : baisse d'environ 0,4 litres/100km (-5%).

C'est relativement faible, mais toujours bon à prendre pour ceux qui ont un budget limité et pour les importations françaises de pétrole (-6 millions de litres de carburant).

Il n'y a AUCUNE solution unique pour réduire à zéro les émissions des voitures en France. Autrement dit, il faut économiser partout où on peut.

Toutes les mesures sont bonnes à prendre : efficacité, poids, covoiturage, vitesse, électrique, vélo, bus, trains...



Ceci est l'archive de mon thread Twitter, faite par l'archiveur de threads de Share.


laydgeur

"Nous y sommes enfin... La grande bataille de notre temps" — Gandalf le Blanc, après avoir lu le rapport du GIEC